La myopie n' est pas forcément quelque chose de stable tout au long de la vie. Elle peut aussi bien augmenter que diminuer.
L' apparition de la presbytie et la réduction de la myopie sont deux phénomènes qui après 40 ans ont la même origine.
Ces phénomènes s' expliquent par la perte d' élasticité du cristallin lors du vieillissement de l'œil. Le cristallin est une "lentille" qui permet la mise au point de l'œil.
Si votre myopie se réduit d' année en année, c' est qu’au départ (avant 25 ans) vous étiez sûrement déjà surcorrigé. En effet beaucoup de professionnels de la vision ont tendance à surcorriger les myopies. Un jeune myope arrive à compenser une surcorrection en accommodant (c' est à dire en forçant sur le cristallin surtout en vision de près), c' est pour cela que certains personnes peuvent avoir des maux de tête ou la sensation que les yeux tirent avec leur nouvelles lunettes.
Or le cristallin perd progressivement sa capacité d' accommodation, il ne peut plus compenser de surcorrection (vision floue surtout en vision de près). Le professionnel de santé mesure alors une myopie moins élevée mais cela ne veut pas dire qu' il y a une réduction de la myopie de l'œil. Cela veut tout simplement dire que l'œil a été surcorrigé depuis le départ et que maintenant il vous a moins surcorrigé.
Porter dès aujourd'hui une correction plus faible en préservant une bonne netteté en vision de loin peut être tout à fait bénéfique pour le confort visuel et retarder de quelques années le port de verres progressifs. Cependant certains troubles de la vision binoculaire peuvent entraîner un échec dans l' adaptation aux nouveaux verres. D' autre part les mesures automatiques (machine) ne sont pas toujours fiables.
Au préalable mieux vaut en parler à votre opticien Exavue qui pourra donner un conseil personnalisé et vous faire essayer les puissances avant de réaliser les nouveaux verres.
Par ailleurs, contrairement à certaines croyances, le port de verres progressifs est inoffensif pour la santé visuelle et permet un gain de confort par la réduction de la valeur de la myopie dans le bas du verre. Ils ne risquent pas d' atrophier le cristallin ou d' amplifier la presbytie.

Par contre, une surcorrection de la myopie peut avoir des effets désastreux sur l' oeil.


En conclusion,  je conseille en général de porter la correction de myopie la plus faible possible, de bonne acuité visuelle et d' en parler à votre opticien Exavue.

Régis POUSSIN

www.exavue.fr